Article publié dans la Gazette Mai/Juin 2016

« Faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages »

Pour 2016, le maire annonce 4 779 131€ d’investissements ; or 30% de ceux programmés de 2015 n’ont pas été réalisés. Est-ce bien raisonnable ?

Inventaire à la Prévert…

– Rue Kellner 1 005 000€
– Terrain synthétique 630 000€
– Aménagement de la crèche P .Gérôme 380 000€ (1ère tranche)
– Terrains de tennis 246 700€
– Rénovation des menuiseries P.Gérôme 170 000€

Pas de baisse d’impôts

– Plantation d’arbres ou replantation ? aménagements jardiniers 110 000€ : combien seront abattus? où ? Le promoteur du site Peintre Gérôme s’était engagé : « un arbre abattu, 3 plantés» qu’en est-il ?
– Rénovation de la crèche Carcenac 80 000€
– Aménagement des berges pour des péniches 70 000€
– Rénovation et remise aux normes salle du Conseil 65 000€ ?
– Autolib rue Kellner 60 000€
– Investissements par quartier 50 000€ sans réels projets
– Garages à vélos 50 000€ ; prés de la gare?

Et pas de baisse d’impôts ni de vidéo-protection

L’élaboration de certains projets dans la précipitation et de manière obscure nous interpelle ; c’est le cas de la rénovation de la maison Berthe Morisot  pour 1 650 000€.
Plus grave encore, la population scolaire augmente, aucune étude n’a été faite pour quantifier les réels besoins (ex : quartier de la Jonchère ).

Chacun jugera de la pertinence de telles dépenses.

Pour éviter la hausse de l’impôt, il eut fallu baisser les taux ou revoir le bien-fondé de certains investissements : ce n’est pas le choix du maire et de son équipe.

Le seul abattement sera l’état dans lequel nous serons en recevant nos impôts locaux…