Le conseil, en bref.

Lors du Conseil du 10 décembre 2015, notre groupe est intervenu notamment sur les points suivants :

  • Sur les décisions municipales 2015-42- et 2015-43 : il ressort que les postes de gardien du parc Vieljeux et du centre Bouzemont sont supprimés à compter du 1er novembre 2015.
  • En ce qui concerne le parc, l’ancien gardien est affecté aux services techniques mais a la charge d’ouvrir et de fermer le parc. Pourquoi supprimer son statut de gardien d’autant qu’il est à un an de la retraite ? Le maire n’apporte aucune réponse quant à la surveillance de cet espace.
  • La maison du gardien semble destinée à une association « très connue » dixit le maire.

Nous sommes inquiets de la suppression des gardiens ou leur non renouvellement.

Ce qui se veut être des économies risque au final de coûter cher aux bougivalais.

  • Sur la délibération 2015-112, concernant le parc nautique : un avenant sera signé. Il met en évidence, l’échec quasiment programmé de ce projet. Les conséquences sont importantes puisque que la redevance (recette pour la commune) que devait percevoir Bougival passe de 30 000€ à 10 000€ et ce, pour 3 ans (2016 à 2018).
  • La commune, donc le bougivalais, a investi plusieurs centaines de milliers d’euros dans un projet déficitaire par manque de visiteurs et qui risque à court terme de « couler » !!!

Nous n’avons pas voté contre cette délibération mais nous nous sommes abstenus avec l’espoir infime qu’une solution pérenne sera trouvée.

Projet de travaux

Le 24 novembre 2015, nous avons assisté au Centre Bouzemont, à une réunion publique concernant le projet de travaux rues Kellner et Mouchet.

La présentation qu’en a faite Monsieur Tremblay responsable des services techniques a été d’un intérêt certain (ci-dessous le document de présentation remis aux participants donc public).

« le but est de prendre en considération les remarques ou commentaires et de les intégrer au projet dans la mesure du possible tout en gardant à l’esprit l’intérêt général ».

Certes cette démarche est louable mais un certain nombre d’interrogations subsistent : la topographie de ces deux rues rend l’exercice difficile. Il est regrettable de ne pas avoir imposé aux nouvelles constructions un retrait par rapport à l’alignement existant augmentant de fait la largeur de la voie ; ainsi de vrais trottoirs auraient pu être créés. Lors de prochaines constructions, ce retrait devrait être envisagé systématiquement.

La programmation de ces travaux (enterrement de réseaux, réfection de trottoirs etc…) prévus au deuxième trimestre 2016 induit un plan de circulation contraignant et surtout un financement dont on ne connaît pas aujourd’hui le montant.

Par ailleurs, il serait judicieux que ces travaux soient pensés dans un projet général de réhabilitation du centre-ville entre les quais et le rond-point du Général de Gaulle. Pourquoi ne pas y intégrer les places « autolib » plus attractives qu’en début de rue Kellner ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Document distribué aux riverains : 2015-11-24 réunion publique Kellner1